Célébrer le sacrement de pénitence et de réconciliation

Propositions pour se préparer et célébrer la réconciliation

Beaucoup de paroisse et certains sanctuaires vous proposent des ctemps réguliers pour célébrer le sacrement de pénitence et de réconciliation. En d’autres lieux, vous pouvez solliciter un rendez vos auprès d’un prêtre pour cette célébration
Dans l’Ecriture, toute période d’épreuve (personnelle ou collective) devient le lieu d’un appel à une fidélité renouvelée, l’occasion de demander à Dieu qu’il nous remette à notre place ! Et si la période de restrictions devenait un temps favorable pour célébrer le sacrement de réconciliation ?

Contactez votre paroisse afin de connaitre le dispositif mis en place ou les conditions dans lesquelles il est possible de rencontrer un prêtre.

Comment célébrer le sacrement de réconciliation ?

Après un temps de préparation personnelle (à partir d’une texte de l’Ecriture), la célébration se déroule en 4 étapes :

  • accueil : le prêtre nous accueille au nom du Dieu miséricorde qui voit son enfant revenir vers lui.
  • éclairage de la Parole de Dieu : vous pouvez présenter au prêtre ce que vous avez médité ou découvert dans votre écoute de la Parole de Dieu et comment cette lumière sur votre existence vous invite à demander le pardon de Dieu, vous dispose à vivre de manière nouvelle votre mission de baptisé.
  • Confesser l’amour de Dieu en même temps que son péché : Grâce à la lumière de la Parole de Dieu, je reconnais et exprime mes péchés. Le prêtre peut me proposer un signe de pénitence et de conversion. En le faisant mien, j’exprime ma volonté de m’ouvrir davantage à Dieu et aux autres. Ce peut être une prière, un geste de partage.
  • Recevoir le pardon de Dieu pour en être témoin : On manifeste la contrition de son coeur et on accueille le pardon de Dieu, efficacement donné par le geste et la parole sacramentelle du prêtre.

Une proposition concrète pour ce temps de Carême 2021

« ...Par sa mort et sa résurrection, il nous conduit vers la lumière... »

(chapelle ND de Pitié - Cathédrale St Maurice)

Voici une proposition pour se préparer et vivre ce sacrement

1) Se placer dans un endroit paisible

cette prière du Pape François (extraits de « Tous frères ») peut vous aider :

Seigneur et Père de l’humanité, toi qui as créé tous les êtres humains avec la même dignité, insuffle en nos cœurs un esprit fraternel. Inspire-nous un rêve de rencontre, de dialogue, de justice et de paix. Aide-nous à créer des sociétés plus saines et un monde plus digne, sans faim, sans pauvreté, sans violence, sans guerres.
Seigneur, accorde aux chrétiens que nous sommes de vivre l’Évangile et de pouvoir découvrir le Christ en tout être humain, pour le voir crucifié dans les angoisses des abandonnés et des oubliés de ce monde et ressuscité en tout frère qui se relève.
Viens, Esprit Saint, montre-nous ta beauté reflétée en tous les peuples de la terre, pour découvrir qu’ils sont tous importants, que tous sont nécessaires, qu’ils sont des visages différents de al même humanité que tu aimes. Amen

2) Écouter la Parole de Dieu afin de se placer devant le projet de Dieu

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (2, 2-10)
En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus….Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux. Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ».

Prier avec les paroles du Psaume 50

Puisque tu fais miséricorde, Puisque nos vies sont devant toi,
Puisque tu as versé ton sang pour nous, Seigneur Jésus, pardonne-nous.

3) Méditer et examiner sa conscience...

  • « En ce temps là » : Toute conversion demande du temps. Quel temps ai-je pris pour me tourner vers le Seigneur et vers mes frères. Le dialogue et l’écoute de la Parole de Dieu et des personnes que je rencontre sont-ils un moyen pour moi de grandir dans l’amour de Dieu et dans la fraternité ?
  • « Écoutez-le ! » : le Créateur de l’univers entier et de toutes les créatures, le Dieu immensément miséricordieux nous demande d’écouter Jésus. Quelle parole de Jésus m’a touché ? Jésus est la Parole d’amour que le Père nous adresse. Mes paroles sont elles en vue du bien, comment puis-je progresser pour que mes paroles ouvrent des chemins ? De quoi ai-je besoin de me désencombrer pour aller vers le Christ, pour rester fermement attaché à lui ?
  • « Il fut transfiguré » Quelle joie de voir le salut promis ! Mais au fait, quelles sont les joies de ma vie spirituelle ? A quel moment j’ai éprouvé de la joie devant un aspect de la création ? en regardant quelqu’un ? en regardant un moment de ma vie ? en lisant les Évangiles ? Éclaire-moi Seigneur pour désirer le salut.

4) Allez à la rencontre du prêtre ou demandez-lui sa visite

Carême 2021 Se préparer et célébrer la réconciliation